Sunday, March 19, 2006

France Télévisions: la télé rouge !

Y en a marre du traitement de l'information soviétoïde de France Télévisions: faut-il donc avoir sa carte au Parti socialiste ou au Parti communiste pour être journaliste à France Télévision ?
Interviewé sur Europe 1 le 6 Avril 2006, Bruno Masur, ex-présentateur du journal de 20h déclare: "aujourd'hui on parle de discrimination positive, ca rappelle les années 1981-1982, quand sur France Télévisions, on embauchait des journalistes parce qu'ils étaient communistes".

Rien à ajouter, si ce n'est que le mur de Berlin n'existe plus et que ces journalistes sont toujours-là eux. Merci Mr Mitterand de les avoir embauché, merci Mr Chirac de ne pas les avoir viré ... les générations futures saluent vos traits de génie et vos talents de gestionnaires.

Ce sont toujours les mêmes têtes qui apparaissent dans les débats télévisés de Mots croisés, A vous de juger ou France Europe Express: Serge July patron de presse en sursis, Cohn-Bandit soit-disant révolutionnaire à +10.000 euros par mois, Martine Aubry madame 35h et emploi-jeunes payés par nos impôts.Ces gens-là sont-ils censés incarner les idées nouvelles pour la société française de demain ?

Ce ne serait pas trop grave si France Télévisions était une chaine privée, mais le groupe touche l'argent de nos impôts: les citoyens sont donc en droit d'exiger une information objective et de qualité.De plus un récent rapport du Ministère des Finances demande au groupe de "dégraisser" ses effectifs pléthoriques de journalistes (3000 sur 11000 salariés !) pour redresser ses comptes qui virent au rouge. Et pour cause, les annonceurs s'enfuient: -10% d'audience pour France 2 et France 3 en 5 ans ! Mais que nenni ! La direction s'offusque de telles mesures de crainte de déclencher une grève non maîtrisée et demande à l'Etat une augmentation de la redevance ! Ben voyons ! Pourquoi se gêner, tondons un peu plus les moutons-citoyens tant qu'il leur reste un souffle de vie (et quelques piécettes dans les tiroirs !).

Au lieu de nous prendre pour des imbéciles, le groupe France Télévisions devrait s'attacher à représenter davantage le peuple dans son traitement de l'information et de veiller à représenter correctement à l'antenne les "minorités visibles" dont font partie par exemple les électeurs du Front National, seul parti politique à mettre les pieds dans le plat dans des sujets sensibles et vitaux tels que l'Europe, l'immigration, les délocalisations, la fin programmée de l'agriculture française, etc ...Gageons avec le FN à la télé, il y aurait de l'ambiance et donc de l'audience. Encore faudrait-il avoir le courage de débattre !

0 Comments:

Post a Comment

<< Home