Saturday, April 22, 2006

J'ai fait un rêve ...

Hier soir je me suis endormi en rêvant du mot écologie. Je me suis revu gamin, écoutant admiratif les conférences de Paul-Emile Victor et de Christian Zuber et leur demandant un autographe à la sortie de la salle des fêtes de ma petite ville natale, pauvre et ouvrière mais gaie et bien vivante, je me suis revu m’endormant dans mon petit lit en rêvant de grands espaces …
Grâce à eux, quelques années plus tard, j’ai vu la Mouette ivoire sur les carcasses de morse dans le Grand Nord Canadien, le Moineau blanc sur les crottes de dromadaire aux portes du Sahara, le Grand Dauphin jouant dans l’étrave du bateau aux Iles Chausey, les Pygargues à queue blanche survolant les lacs scandinaves, l’Arlequin nageant dans les rivières d’Islande, les yeux vitreux des Bisons dans la dernière forêt vierge d’Europe, les dizaines de milliers de Rapaces en migration aux Détroits d’Eilat et de Gibraltar, …
Puis d'un coup la réalité est revenue au grand galop. J’ai vu les visages de Mamère, Pocrain et Cohn-Bandit à la télé, les noms de Voynet et Contassot sur les bulletins de vote, j’ai entendu la voix de Cochet à la radio. Et le rêve s'est transformé en cauchemar.
Où sont donc passés les grands esprits de ma jeunesse, les Dumont, Zuber, Victor, Cousteau et autres Bombard ? Disparus.
Alors je fais un rêve, je fais un rêve d’un parti écologique ni de droite ni de gauche qui n’ait pour but que de servir l’homme en protégeant son environnement. Pour que l’humanité assiste sereinement à l’extinction de l’astre solaire dans 4 milliards d’années, en se disant : oui j’ai vécu et j’ai bien vécu.

0 Comments:

Post a Comment

<< Home